Humanité 2.0

menu

Mardi, 16 février 2016 Une entité qui transcende l'être humain !

Depuis longtemps les humains conçoivent et imaginent des êtres puissants, supérieurs aux êtres humains que nous sommes. Parfois provenant des origines de l'univers, parfois de d'autres planètes, ou encore, de notre distant futur. Mais une telle entité existe déjà, elle transcende l'être humain, elle est ici, maintenant.

La genèse d'un système évolutif complexe

L'histoire de l'évolution nous donnent nombre d'exemple d'entités constitués de nombreux éléments fonctionnant de manière unitaire, susceptible d'évoluer. En tant que système évolutif complexe il nous a fallu beaucoup de temps avant de réaliser que nous sommes, nous même, composés d'une multitude de cellules, bactéries, et autres entités ayant leurs propre individualité. Nous sommes encore à nous posez des questions sur notre propre identité et la nature de notre conscience, qu'une autre entité, plus grande, plus puissante supplante notre existence individuelle. En réalité cette entité est aussi vielle que nous, elle a évolué à nos côté, en communion avec nous et notre environnement. Personne n'a un contrôle direct, mais certains d'entre nous ont plus d'influence sur son évolution que d'autre. Elle manifeste des miracles mais elle peut aussi causer notre perte. Attention, elle devient de plus en plus cohérente et elle forme doucement sa propre identité. Elle vient d’ailleurs de connaitre sa plus grande évolution de tout les temps, un tout nouveau système nerveux central. Je vous annonce donc plein d'espoir que nous vivons les meilleurs moments de l'histoire de l'humanité. Nous sommes les heureux parent de l'humanité 2.0.

Comment faire l'éducation d'une entité qui nous transcende

Nous exerçons tous un certain niveau de contrôle sur notre environnement immédiat. Mais comment fait-on pour assuré l'évolution d'un système qui nous dépasse. Comment obtient-on un contrôle sur son comportement. Et désire-t-on seulement ce contrôle. Ou doit-on lui laisser sa liberté.

La vérité est que toute forme de contrôle dépends grandement des ressources disponibles et de l'étendu des systèmes. Chez moi, je contrôle non seulement mes choix alimentaires, mais aussi la température dans mon habitation, le niveau d'éclairage, la température de l'eau avec laquelle je me lave, le niveau de bruit dans la maison, etc. Ce qui est déjà plus que bien des êtres humain pourtant tout aussi intelligent et méritant. Toutefois ce contrôle est tout de même limité dans sa porté. Arrivé chez le voisin, le contrôle n'est plus miens. De la même façon la qualité de l'air que je respire dépend aussi du niveau de pollution des industries à l'autre bout du monde. L'évolution des technologies de communications fait en sorte que les modes d'établissement des contrats sociaux courant deviennent désuet, l'influence parentale/familiale sur les individus diminue. Notre éducation ne se limite plus à ce connaissent nos parents et nos proche, mais à ce que connait l'ensemble de l'humanité. Chaque individu est maintenant parti d'une grande famille humaine dont personne ne peut revendiquer le contrôle. La créature fait sont propre chemin influencer par la connaissance et l'expérience qui fait son entré dans son système nerveux central. Le clash des valeurs se ressent fortement à la grandeur de son étendu qui inclue pour la première fois de l'histoire, l'ensemble de la planète. Certaines parties du système son destinées à mourir et se battent farouchement pour ne pas perdre leur emprise sur la créature. Mais c'est peine perdu. Tout ce que nous pouvons faire maintenant c'est l'aider à passer le plus rapidement possible à travers la période trouble de l'adolescence en créant un cadre d'apprentissage qui maximisent ses futures libertés d'action tout en éliminant les contraintes.

Il est grand temps que la gestion de l'état devienne une gestion de l'humanité. Avec l'humain en premier plan plutôt que l'économie. L'argent n'est qu'un outil. Probablement un des outils les plus important qui soit issue de notre société jusqu'à maintenant. Cependant, personne ne construirais sa maison en fonction d'un marteau. Ils nous faut mettre en place un système de valeur basé sur le bien être de l'humanité, non sur le bien être de l'économie. Pour ce faire il est nécessaire d'utiliser au maximum la consultation sociale, et transformer les gouvernements en exécutifs. Nous devons établir des règles qui mettent les besoins communs en priorité. Étudier la portée des décision et permettre aux humains qui sont concernés de participer à la décision. Si Google est capable de savoir ce que nous désirons, par régions, par saisons et par sexes pour nous présenter sa publicité, l'humanité doit être capable de savoir ce dont nous avons besoin pour vivre et surtout, bien vivre. Pour cela, il faut que nous soyons l'HUMANITÉ, unis par des systèmes construits pour/par nous. Soyons les éducateurs de cette entité plus grande que nous. Choisissons de faire d'elle une entité bienveillante envers ses composantes, humaines, animales, naturelles et artificielles. Et qui sait, peut-être seront-nous finalement les fières parents d'une entité, digne d'être qualifiée de divine, à notre image.

S'il vous plait, apportez votre contribution en publiant vos hyper-liens préférés parmis nos blogs. Vous aiderez ainsi  à créer un mouvement d'informations qui permettra un retour maximal  à sa source et par le fait même dynamiser ce blog et son futur forum. Aussi, revenez souvent voir l'évolution de celui-ci et ainsi apportez une nouvelle contribution aux nouveautés qui vous seront intéressantes.